ONDE DE CHOC

 
42.jpg

Une Lueur Libératoire

Se Substituait au Désespoir

Et Projetait sur les Éons 

La Véraison de l'Horizon

En Débranchant l'Intraveineuse

Un Simple Geste avait Suffit

Pour qu'un Élan d'Ailes Glorieuses

S'Extraie d'un Funeste Sursis

L'Enjeu Était de Liesse

Sur Cette Trajectoire

Tellement de Promesses

En Cette Échappatoire

Le Premier Pas Fut Très Timide

Certainement un peu Tremblant

Puis le Deuxième plus Intrépide

Assurément bien plus Vaillant

Et Quelle Fut la Surprise

D'abord dans le Couloir

L'Odeur de cette Brise

Au Sortir du Mouroir :

Les Chapes des Écrans d'Émission

Gisaient en Masse Loin des Regards

Formant à Perte de Vision

Des Chaines de Programmes Illusoires

Maux Nés de Dol Art et de Baux

Fuyaient en Liasses sur les Trottoirs

Ils Dégueulaient au Caniveau

Signant un Ultime au Revoir

Des Bouches Déverrouillées

Et Libérées de Tout Clivage

S'Échappait un Parfum

Aux Couleurs du Salut

Et des Yeux Clôturés

S'Ouvrant Enfin sur les Rivages

S'Évadait un Dessein

D'une Ferveur Ingénue

Ils Esquivèrent

Les Embuscades

Se Faufilant

Entre les Flèches

Et Remontèrent

Les Cascades

Narguant

Les Boulets et les Mèches

Ils Traversèrent

Des Endroits Sombres et Froids

Et se Hissèrent

Au Dessus de l'Effroi 

En

Franchissant

Les Dernières

Barrières

Des Frontières

Des Carcans

En

S'Éloignant

Des Bannières

Mortifères

Des Chimères

Du Néant

Ils Dépassaient

Les Pensées

D'Abandon

Ils Avançaient

Les Yeux Rivés

Sur l'Horizon

Devant Eux s'Effaçaient

Les Derniers Soubresauts

D'une Civilisation Acariâtre

Aux Stigmates Sabordés

Derrière Eux Délaissaient

Les Derniers Sombres Sceaux

D'une Organisation Sans Âtre

De Primates Naufragés

​​

Absolument Plus Rien

Ne Pouvait Plus​ 

Les Déporter

Absolument Plus Rien

Ne Pouvait Plus

Les Dérouter

Car

Ils​

Savaient

 

39.jpg

Auteur :

Frédéric Awua-Ambella-Lhomond

Illustrateur :

David Myriam