PRÉSENCE
D'ESPRIT
?

7.jpg

May Day

May Day

May Day

May Day May Day May Day

May Day 

May May

May Day

May Day

May Day

May Day

 

Je Ressens un Trouble Vagal

Une Agoraphobie Virale

D'une Envergure Sidérale

Progresse à Allure Infernale

Une Névrose

Au Pouvoir Colossal

Repoussant

Des Limites Abyssales

Détourne nos Jugulaires

Altère nos Artères

Contrôle nos Coronaires

Et se Joue de nos Nerfs

MONSTRE MANGEUR SANS ABRIS.jpg

Des Images Sauvages

Qui Laissent des Traces

Des Visages aux Adages

Qui Laissent de Glace

 

Des Vestes Funestes

Qui Empestent La Peste

Des Gestes Indigestes

Qui Molestent Sans Leste

 

Une Messe Macabre

Aux Odeurs de Mouroir

Une Liesse de Marbre

Aux Couleurs d'Abattoir

Orage

!

Alarme

!

 

Naufrage

!

À Larmes

!

De Noirs Acteurs

Aux Yeux Hagards

Des Actes Tueurs

Sans Égard

 

Infectent

Les Desseins

Par Comment Dire ?

Taire !

 

Injectent

Le Venin

Des Commanditaires

Un Antidote

Au Son Des Bottes

 

Le Tambour

Pour Amour

?

Lorsque dans le Brouillard

Les Bouches des Cornes Noires

Soufflent

Des Airs De Peur

Quand les Maîtres Renards

Sous des Pluies d'Étendards

Essoufflent

Les Battements de Coeur

Quand les Dieux du Hasard

Sous un Ciel Roublard

Etouffent

Une Ère de Leurres

 

Quand l'Art Mur des Sirènes

Porte d'Obscures Emblèmes

Quand la Loi et sa Traîne

Épousent le Blasphème

D'un Trône

Aux États

D'Asile

 

Qui Prône

L' Euthanasie

De Parole Contraire

Au Sert Vice Volontaire

De Pensée Réfractaire

Au Service Militaire

De Morale

Vulgaire

Aux

Dédales

Délétères 

 

Quand des Esprits Malins

Sèment aux Quatre Vents

Quand des Germes Déments

Poussent aux Quatre Coins

Quand des Souches Viciées

Forgent des Têtes au Carré

Quand des Bouches Immondes

Siègent à la Table Ronde

Quand

Les Ondes

De l'Ombre

Lorsqu'en

Trombe

Les Frondes

 

Projettent

Des Dards Noirs

Abjectes

 

Se Mettent au Diapason

Accordent leurs Violons

Même Son

Même Ton

Lorsque des Comtes d'Outre-Tombe

Sifflent des Fables d'Hécatombe

Lorsqu'alors les Rêves Succombent

Sous les Relents des Catacombes  

Lorsque le Corps de l'Innocence

S'Essouffle au Souffre du Silence

À l'Heure où l'Or de la Conscience

S'Effondre au Gouffre de l'Absence

 

Lorsque Trésor Nommé Présence

Fond à la Forge de l'Errance

Et qu'en Son Fort Plus Aucun Sens

Ni Étincelle de Résilience

Lorsque la Sève du Monde

Déserte la Terre

Lorsque la Graine Féconde

Chut ! Six Pieds sous Taire

Alors !

Alors ?

Alors Quelle Attitude

Face à Tant d'Évidence ?

 

Alors Quelle Innocence

Devant Telle Amplitude ?

 

Existe-t-il une Aptitude

À Prendre en Fin de l'Altitude ?

 

Existe-t-il une Providence

Dans cet Océan d'Ignorance ?

2008-live-sand-show-IMG_1721.JPG

Auteur :

Frédéric Awua-Ambella-Lhomond

Illustrateur :

David Myriam