LE
COLLECTIF
DES
ÂMES

Le Verbe de Jadis

Les Vers Contemporains

Quand l’Art Est au Service

De l’Âme et son Dessein

Lorsque l’Esprit et l’Âme

Font Corps

2008-live-sand-show-IMG_0127.JPG

Un Appel Au Sens

Un Appel Aux Sens

Lorsque le Corps de l'Innocence

S'Essouffle au Soufre du Silence

À l'Heure où l'Or de la Conscience

S'Effondre au Gouffre de l'Absence

Lorsque Trésor Nommé Présence

Fond à la Forge de l'Errance

Et Qu'en Son For Plus Aucun Sens

Ni Étincelle de Résilience

Un Appel Présent

Un Appel Pressant

Lorsque la Sève du Monde

Déserte la Terre

Lorsque la Graine Féconde

Chut ! Six Pieds sous Taire

Alors , Quelle Attitude face à Tant d'Évidence ?

Alors , Quelle Innocence devant Telle Amplitude ?

Existe-t-il une Aptitude à prendre en Fin de l'Altitude ?

Existe-t-il une Providence dans cet Océan d'Ignorance ?

6 copie.jpg

Si J'Étais Architecte

Je Dessinerais des Archipels

Pour les Mômes et les Mioches

Loin des Fantômes et des Fantoches

 

J'Embarquerais les Elles

Très Loin des Vils et des Bordels

Elles Porteraient des Ailes

Pour se Sentir en Corps plus Belles

 

Et si J'Étais un Homme

Je Prônerais les Formes

Une Arborescence de Nuances

Où Trônerait la Connaissance

 

Ô si J'Avais la Flamme

Et Tous les Sens d'un Capitaine

Je Capterais les Âmes

Je Leur Dirais :

 

2010-sand-drawing-for-show-Sea-Song-23509.jpg

 

Partons Enfants

Loin :

Loin des Chroniques Lymphatiques

Loin des Coliques Animiques

Des Creusets de la Destinée

Cherchant la Grâce

Dans l'Impasse

Hors de Portée des Macs à Dames

Loin des Pavés Sans État d'Âme

Loin des Trajectoires Illusoires

Damant l'Espoir sur le Trottoir

 

Loin des Ruelles des Restes Errant

Dans les Poubelles des Ventres Vides

Loin des Gamelles et des Tourments

Des Invalides du Mal au Bide

 

Loin des Foutaises des Terres d'Asile

Saluant l'Arme et le Drapeau

Loin des Fournaises de l'Exil

Loin des Charniers des Idéaux

 

Loin des Bergers des Banderoles

Loin de l'Herbage des Troupeaux

Loin des Pensées et des Paroles

Au Pâturage dans le Métro

 

Loin de ces Bouches qui se Couchent

Au Bougeoir de la Rhétorique

Loin de ces Songes qui s'Allongent

Dans les Couloirs de l'Alambic

 

Loin des Conduites Diarrhéiques

Des Flancs de Tous ces Flibustiers

Prenant la Fuite Pathétique

Par la Porte Dérobée

 

Loin de la Barre des Gréements

Écartant l'Idée de Quitter

Le Quai Vicié des Agréments

Des Amarres Maquereautées

 

Loin de la Main de la Défiance

Sur le Compas de la Confiance

Loin du Destin de l'Infortune

Échouant son Mat sur les Lacunes

 

Loin des Artères et des Éthers

Des Hémisphères Délétères

Loin des Essences et Loin des Sens

Des Éminences de la Déviance

 

Loin de la Tourbe de ces Fourbes

Cultivant l'Esprit de l'Absence

Loin de ces Fous Qui à Genoux

Montrent des Signes d'Allégeance

 

Loin de l'Épine de l'Échine

Qui de la Racine à la Cime

S'Incline aux Vents de l'Inconvenance

Foulant les Champs de la Conscience

 

Loin de la Course de l'Aorte

Qui dans l'Oubli et l'Inconstance

Dévie Déroute et Déporte

Le Fruit La Vie La Co-Naissance

 

Loin des Sirènes de la Dérive

Des Continents Décolorés

Loin des Standards et des Fanfares

Des Rivages Désenchantés

 

Loin des Antennes qui ne Délivrent

Que des Images Délavées

Loin des Regards et Loin des Phares

Des Visages Désenfantés

 

Loin des Idiomes des Fantômes

Dont les Syndromes et les Symptômes

Sonnent et Claironnent à l'Évidence

L'Épidémie de l'Indécence

 

Loin des Ficelles des Chandelles

Loin des Pipeaux des Pinocchios

Loin des Pupilles des Langues de Bois

Dont les Bastilles Sont aux Abois

Loin du Néant Marquant le Temps

À Coups de Semonces bien Frappées

Loin des Rangs Révélant le Tant

Tel un Sérum de Vérité

Loin du Courage Restant de Marbre

Devant les Élans du Silence

Des Paysages qui se Délabrent

Aux Ouragans de l'Ignorance

 

Loin des Fossoyeurs de Miracle

Loin de la Flamme Fourvoyée

Loin des Embruns de la Débâcle

Du Pavillon des Naufragés

Loin des Prodiges Ensablés

Dans les Abysses de l'Absence

D'une Boussole Suicidée

Au Silence des Sens

Loin de l'Allonge des Haubans

Ayant Plongé dans les Écumes

Des Mensonges des Sextants

N'Ayant Jamais Visé la Lune

Allons Enfants Hissons les Voiles

Cap sur les Routes Dévoilées

Allons Enfants Scrutons l'Étoile

Le Marchand de Sable Est à Quai

spectacle-petit-prince-bruxelles-dessin-sur-sable-david-myriam-musique-jp-deleuze_31_w.jpg